Appelez-nous gratuitement au 0800/96 900

Cafards dans la maison

Lutter contre les blattes dans la maison

Les blattes sont des intrus indésirables dans les maisons, ils sont des champions pour se cacher et se reproduisent très rapidement. La blatte est surtout active la nuit, c’est pourquoi lorsque nous constatons leur présence, nous sommes souvent déjà face à une véritable infestation.

Bien souvent, les blattes pénètrent aussi dans la maison sans se faire remarquer. Elles se servent de nous comme moyen de transport ou se glissent à l’intérieur pendant la nuit. Les jeunes blattes ne font qu’1 mm de long, ce qui fait que bien souvent, nous ne réalisons pas qu’il s’agit d’une blatte.

Une seule blatte suffit ainsi à entraîner rapidement une véritable infestation demandant une lutte approfondie. Si vous pensez être confronté à un problème de blattes, n’hésitez pas à prendre contact avec une société professionnelle de lutte contre les nuisibles.

Signes d'un problème de cafards:

  • Nuisances olfactives: Les blattes diffusent une odeur musquée désagréable, qui devient plus forte selon le nombre de blattes dans votre maison.
  • Déplacements nocturnes: La nuit, en allumant la lumière, vous voyez quelque chose filer à la vitesse de l’éclair en rampant sur le sol.
  • Déjections: leurs déjections ressemblent à de fines miettes brunes (1 cm de long); sur les murs, il s’agit plutôt de bandes brunes prolongées. Elles font généralement leurs besoins à proximité de leur nid.
  • Nourriture rongée: Elles préfèrent les aliments sucrés ou doux un peu vieux (par ex. fruits qui commencent à pourrir). Elles se frayent un chemin vers votre armoire à provisions et mordent sans difficulté à travers les emballages en plastique ou en carton.
  • Oeufs: Les blattes pondent plusieurs œufs en une fois, regroupés dans une espèce de poche appelée oothèque. Ces oothèques se trouvent tout près du nid.
  • Capsules transparentes: Les blattes muent plusieurs fois au cours de leur existence, ces peaux ressemblent à une capsule transparente. L’ancienne peau se trouve souvent à proximité d’un nid.

Lutter soi-même contre les blattes

Si vous n’avez affaire qu’à une seule blatte, vous pouvez choisir de vous en débarrasser vous-même. Dans ce cas, cherchez l’endroit où elle se cache et utilisez un moyen de lute vendu au supermarché ou en animalerie. Veillez à bien choisir le produit adéquat, car les blattes sont extrêmement résistantes contre toute une série de moyens chimiques. Vérifiez avec soin toutes les cachettes possibles, pour vous assurer qu’il n’y a nulle part un nid qui se cache.

Attention si vous luttez vous-même contre les blattes: en mettant la maison sens dessus dessous, vous permettez à la blatte de se répandre plus facilement.

  • Hygiène stricte: nettoyez bien la cuisine, la salle de bain, etc;
  • Veillez à ce que les aliments se trouvent dans des boîtes qui ferment bien.
  • Les miettes et autres restes de nourriture doivent être éliminés le plus rapidement possible;
  • Fermez soigneusement les poubelles et sortez-les de préférence la nuit;
  • Bouchez les fissures et les joints.

La lutte professionnelle contre les blattes d’Anticimex

S’il s’avère qu’un nid de blattes se cache dans votre maison, optez pour une lutte professionnelle contre les blattes. Cette bête est en effet très difficile à éliminer soi-même en raison de sa résistance. Une blatte est petite et a un corps plat, si bien qu’elle peut facilement se frayer un chemin partout et se répand rapidement vers les autres pièces et les maisons voisines.


Notre équipe d’experts dispose des connaissances et de l’expérience nécessaires ainsi que de moyens adéquats pour lutter efficacement et en profondeur contre les blattes. Tout d’abord, nous attirons l’insecte rampant vers une bande collante à l’aide d’une phéromone pour établir s’il s’agit bien d’une blatte. Nous cherchons leurs cachettes et déterminons l’ampleur de l’infestation. Nous pouvons ainsi appliquer la méthode de lutte adaptée à votre situation. L’extermination se fait le plus souvent au moyen d’un gel.

Publié le 04-04-2016

Nous utilisons JavaScript et des cookies pour améliorer votre navigation.