Appelez-nous gratuitement au 0800/96 900

Campagnol

Le campagnol ou la souris des champs

Le campagnol préfère des endroits secs, ensoleillés et abrités avec une végétation sauvage et bien boisé. Il court dans des prairies courtes et pas trop humides, des champs ou des zones en friche. Le petit animal est un creuseur excellent qui construit ses nids parfois jusqu’à 60 cm sous la surface.

Des problèmes avec une infestation de souris? Appelez Anticimex!

Caractéristiques du campagnol

Le campagnol ne saute ou ne grimpe presque jamais. Il est un herbivore qui mange surtout des céréales, des bulbes, des pommes de terre, des choux, des carottes et aussi des écorces.

Le campagnol ne laisse pas mal de traces dans les environs de ses nids et ses endroits de nourriture : des ‘petits chemins de halage’ qui connectent les sorties des terriers, des excréments verdâtres (jusqu’à 0,8 cm de longueur), des dégâts aux prairies à cause des terriers souterrains.

Comment reconnaître le campagnol?

  • Le campagnol adulte peut mesurer entre 9 et 12 cm. L’animal est disgracieux de figure, a un nez aplati et ses yeux et ses oreilles sont presque cachés dans son pelage. La souris des champs a un dos de couleur brun clair jusqu’à brun gris, parfois avec des variations de couleur jusqu’à noir. Son ventre est plutôt de couleur brun clair.

  • La queue de la souris des champs est beaucoup plus courte que son corps (un tiers) et plus poilue.

  • Les petits campagnols nouvelles-nées sont aveugles et chauves.

Les femelles peuvent avoir 5 à 6 portées par an de 5 à 6 petits. L’attente dure 3 semaines et les petits sont matures après 25 jours. Leur espérance de vie est assez courte: un an ou un et demi. Le campagnol peut se reproduire rapidement et en grand nombre. Par contre, ils deviennent souvent la proie de rapaces, d’hermines, etc. Voilà pourquoi il y a des cycles de 3 à 5 ans d’invasions de souris des champs.

Quelles nuisances ou quels dégâts peut-il causer?

  • Dégâts de ronge: au pied de l’écorce de jeunes arbres.
  • Dégâts aux prairies, les gazons et les terres cultivables à cause de ses terriers souterrains qui endommagent la terre.
  • Dégâts considérables aux vergers (arbres).
  • La souris des champs peut transmettre des leptospiroses ou la « maladie du rat ».

Nous utilisons JavaScript et des cookies pour améliorer votre navigation.