Appelez-nous gratuitement au 0800/96 900

Après la pluie … l’invasion des moustiques?

Nouvelles 10-06-2016

Cette semaine, il a plu en Belgique ainsi qu’en toute l’Europe. Il a même plu des cordes. Les conséquences n’ont pas tardées: partout, des inondations continuent à causer des problèmes. Désormais le niveau d’eau se baisse, mais il reste tout de même assez élevé. Les champs sont tachés des étangs énormes parce que l’eau ne s’écoule pas. Voilà l’endroit idéal pour la reproduction des moustiques.

Deux ou trois fois par semaine, le moustique pond ses œufs (± 100) dans des étangs à l’eau douce ou dans de l’eau polluée. Il ne faut pas forcément des étangs gigantesques: un caniveau bouché ou un peu d’eaux stagnantes dans un pot de fleurs ou sur un toit en plateforme suffisent déjà. Ensuite, après la pluie, le beau temps (+ 16°C). Une ou deux semaines plus tard, les larves sortent de l’œuf. Il ne faut pas être un pro en mathématiques afin de comprendre qu’une vraie invasion de moustiques n’est plus loin.

À l’instant, il est difficile à prédire si cette invasion de moustiques va bien se produire. Le temps pendant les semaines à venir déterminera tout.

Mais, spécialisant en la prévention contre la vermine, nous préférons devancer une invasion possible. Aussi, nous vous fournirons quelques bons tuyaux de sorte que, pendant les mois d’été, vous puissiez dormir sur les deux oreilles:

  • Jeter ou éliminer les fonds d’eau stagnante dans les seaux, arrosoirs, tonneaux à eau, gouttières ou toits plats, etc.
  • Veiller à une bonne qualité de l’eau dans l’étang.
  • La présence de poissons dans l’étang permet de le débarrasser des larves.
  • Placer des moustiquaires aux portes et fenêtres.
  • Ne pas laisser de portes ou fenêtres ouvertes la nuit. Ce n’est pas parce que vous éteignez la lumière que les insectes n’entrent pas: c’est la chaleur qui les attire. Un nématocère peut percevoir la chaleur corporelle à 20 mètres de distance.
  • Un répulsif anti-insectes au DEET.

Les moustiques exotiques répandant des maladies: que faut-il en faire?

Suite aux changements climatiques, les moustiques ont déménagé. L’Europe humide et à des températures clémentes est idéale pour les moustiques. Or, il est peu probable que ce scénario ne se réalise: les changements climatiques n’arrivent quand même pas du jour au lendemain. En outre, le moustique ne s’aventure généralement pas plus loin de son lieu de naissance que 1 ou 1,5 km.

Souhaitez-vous de l’assistance professionnelle? N’hésitez donc pas à nous contacter.

Actualisé le 13-06-2016

Nous utilisons JavaScript et des cookies pour améliorer votre navigation.