Appelez-nous: 058 387 75 50
À la recherche d'un nouveau défi?

Êtes-vous à la recherche d'un nouveau emploi ou un job intéressant? Le métier de désinfestateur vous offre du travail varié avec un bon contact clients quotidiens dans des différents secteurs ou avec particuliers. Lisez plus d'infos sur ce job ci-dessous. 

Dans le langage courant, le «chasseur de vermines» fait référence au professionnel qui lutte contre les nuisibles, la plupart du temps dans des espaces clos.

La désignation officielle de cette profession est aujourd’hui «désinfestateur». En Suisse, une formation de trois semaines réparties sur un an se conclut par un examen final permettant d’obtenir un «permis fédéral pour l’emploi des pesticides en général». Les cours sont dispensés par la Fédération Suisse des Désinfestateurs sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Comment lutter contre les nuisibles? La présence de nuisibles peut représenter un risque sanitaire accru pour les êtres humains, car ces animaux sont porteurs d’agents pathogènes et peuvent contaminer les aliments comme les espaces de vie.

La mission du désinfestateur professionnel consiste donc à protéger nos aliments, nos habitats, nos semblables et l’environnement dans lequel nous vivons contre les infestations par des nuisibles.

Les clients du désinfestateur sont principalement des entreprises qui sont tenues, du fait des exigences légales ou des normes industrielles, de garantir que leurs établissements sont exempts de nuisibles afin de protéger la santé de leurs collaborateurs et de leurs clients, mais aussi des particuliers qui découvrent des nuisibles dans leur foyer ou leur immeuble.

Dans son travail, le désinfestateur applique le principe IPM, à savoir Integrated Pest Management, ce qui se traduit par «gestion intégrée des nuisibles». Son mot d’ordre est «aussi peu que possible, autant que nécessaire» en ce qui concerne l’usage des produits biocides comme les insecticides, rodenticides ou autres acaricides, qui sont souvent appelés des «substances toxiques» par le grand public. Des méthodes alternatives physiques ou mécaniques sont de plus en plus utilisées, notamment les traitements thermiques.

integrated pest management anticimex

Il est par conséquent important de donner la priorité à la prévention. En collaboration avec l’entreprise, le désinfestateur formule sans cesse des recommandations en vue d’empêcher autant que possible la pénétration ou la propagation des nuisibles.

Ce but est atteint, d’une part, au travers de mesures architecturales qui assurent le calfeutrement de l’enveloppe des bâtiments. Elles comportent notamment les grilles anti-insectes, bandes de brosses, barrières anti-oiseaux. Toutefois, d’autres mesures d’hygiène dans le monde du travail en font partie, telles que le nettoyage régulier des surfaces de travail et des installations, le retrait des déchets alimentaires et des résidus de matières premières dans les recoins difficiles d’accès et le contrôle des entrées de marchandises pour éviter toute introduction éventuelle. Quel que soit le cas, une appréciation individuelle par le spécialiste sur place s’avère nécessaire.

La deuxième mesure importante concerne la surveillance. Cette surveillance englobe des inspections régulières pour détecter les nuisibles aussi tôt que possible. Des indicateurs, c’est-à-dire des pièges ou des appâts spécifiques aux nuisibles, sont alors positionnés à des emplacements critiques et contrôlés à intervalles réguliers par le désinfestateur. Dans ce contexte, c’est le principe de la régularité qui s’applique, ce qui signifie que la surveillance s’effectue selon un calendrier et non en fonction des besoins. L’intervalle entre les contrôles est défini au cas par cas d’après l’entreprise et le facteur de risque.

 La lutte contre les nuisibles ne constitue qu’une petite partie du travail du désinfestateur. Des principes actifs sont utilisés localement et de manière ciblée pour liquider le foyer d’infestation et prévenir toute propagation. En tenant compte de l’ampleur de l’infestation, une seconde utilisation peut être nécessaire dans un court laps de temps. Comme les infestations sont généralement combattues au moyen de principes actifs, il est indispensable que le désinfestateur dispose d’une solide formation et qu’il adopte un comportement responsable axé sur la sécurité.

Lors du choix d’une entreprise spécialisée dans la lutte contre les nuisibles, il est donc impératif de veiller à ce que l’organisation sélectionnée opère avec l’autorisation (permis fédéral, voir ci-dessus) et les certificats (norme sur la gestion des nuisibles EN 16636) correspondants ou qu’elle soit membre de la Fédération Suisse des Désinfestateurs (www.fsd-vss.ch).

Posez votre candidature ici !

Est nécessaire

Les cookies nous permettent de vous offrir une visite des plus agréables, d’exécuter les fonctions élémentaires et d’analyser les données du site et le comportement du visiteur. Pour plus d’informations sur notre politique concernant la vie privée et sur les cookies, sur la façon de désactiver/supprimer les cookies, jetez un coup d’œil sur ce lien. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.