Appelez-nous gratuitement au 0800/96 900

Perce-oreilles

Des ennuis causés par les perce-oreilles?

En Belgique vivent plusieurs espèces de perce-oreilles dont le forficule est le plus commun.

Souhaitez-vous un coup de main pour lutter contre les forficules ?

L’apparence du perce-oreille

  • Le forficule est un insecte marron foncé qui mesure entre 1 et 3 cm. Il dispose, en outre, des pièces buccales pour mordre.
  • Sous la carapace des perce-oreilles se cachent des ailes bien développées. Or, ils ne les utilisent que très rarement pour voler.
  • À l’arrière, ils sont pourvus des prolongements en forme de pinces qui leur servent surtout de défense. Tous les perce-oreilles en sont équipés, mais celle des mâles est plus grande et plus puissante. Bien que cela se sente, des plaies ce pincement ne causera certainement pas.

Le perce-oreille vit comment?

En printemps, la femelle pond entre 20 et 80 œufs au sein de son abri hivernal. Après qu’elle s’est occupée de sa progéniture, elle est tellement faible qu’elle périt et sert de nourriture pour les petits. Le perce-oreille est un animal nocturne et il préfère les endroits obscurs, les températures de 25°C environ et l’humidité relative élevée.

Les préférences alimentaires du perce-oreille se limitent généralement aux substances végétales poussant aux endroits humides. Il se nourrit des morceaux de plantes vivantes autant que mortes comme les spores de moisissures, les algues, les mousses, les lichens, mais mange également des cadavres. Puis, de temps en temps ils attaquent de petits insectes et araignées aussi. Il est vrai que le perce-oreille peut causer des problèmes dans le jardin, mais quand il mange d’autres petits animaux, il est quand-même très utile.

Où le perce-oreille occasionne-t-il des dégâts ?

En grignotant les plantes, les fraises et les autres fruits mous, le forficule ravage la floriculture, l’horticulture et l’agriculture. Il n’est pas inouï qu’il pénètre les salles de production ou se cache aux endroits obscurs et humides, surtout dans les secteurs alimentaire ou pharmaceutique.

Pourtant l’horticulture connaît le perce-oreille également comme un insecte utile, car il dérobe les plantes d’autres petits insectes nocifs comme les pucerons, les psylles et les acariens jaunes communs.

Comment y arriver pour éviter les dégâts?

  • Nettoyer régulièrement les endroits humides pleins de matières végétales pourries
  • Assurer la bonne hygiène au sein de votre immeuble ainsi qu’aux environs
  • Faire attention à ce que les vides sanitaires et les caves restent bien secs.
  • Ne pas prévoir les tas de compost trop près du bâtiment
  • Boucher les fissures et les crevasses aux murs extérieurs et installer des brosses ou du caoutchouc sous les portes.
  • Couvrir les grilles d’aération par des filets à petites mailles.

Mythes concernant le perce-oreille

On croit souvent que les perce-oreilles se glissent dans nos oreilles, d’où leur nom. En allemand on les appelle « Ohrwürmer » et en anglais ils sont connus comme « earwig ». Il n’y a que très peu de cas enregistrés des gens endormis tout près d’un perce-oreille qui a ensuite su trouver le chemin vers l’oreille pour s’y cacher. Avant que cela ne se passe, il faut vraiment avoir de la malchance.

Les cookies nous permettent de vous offrir une visite des plus agréables, d’exécuter les fonctions élémentaires et d’analyser les données du site et le comportement du visiteur. Pour plus d’informations sur notre politique concernant la vie privée et sur les cookies, sur la façon de désactiver/supprimer les cookies, jetez un coup d’œil sur ce lien. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.