Appelez-nous: 058 387 75 50

Faits intéressants sur les pigeons

Ce qu’il est utile de savoir sur les pigeons. 

Nous portons ici à votre connaissance certaines informations utiles à savoir sur les pigeons en Suisse. Par exemple quelles espèces vivent en Suisse, d’où ces animaux tirent leur origine et la manière dont ils se comportent. Anticimex tire les leçons de ces connaissances afin de développer des solutions adaptées pour se défendre contre les pigeons, et aider ainsi leurs victimes à les repousser. 

Quelles espèces de pigeons vivent en Suisse. 

On trouve en Suisse 5 espèces parmi les plus de 300 qui peuplent le monde en tout. On compte parmi les espèces vivant en Suisse le pigeon urbain, la tourterelle, le pigeon colombin, la tourterelle turque ainsi le pigeon ramier.  

Le pigeon urbain: origine, biologie, comportement et potentiel de danger. 

Dans les grandes villes, des pigeons domestiques retournés à l’état sauvage se présentent comme des parasites, des menaces pour l’hygiène et encrassent les bâtiments. Ils troublent le sommeil des gens par leurs roucoulements, salissent de leur fiente les façades et les balcons des bâtiments, engorgent les gouttières en y construisant leurs nids et peuvent dans certaines circonstances transmettre des maladies aux personnes. 

L’origine du pigeon urbain. 

Le pigeon biset originaire du Proche-Orient est l’ancêtre des pigeons urbains retournés à l’état sauvage. On le trouve essentiellement en Afrique, en Asie et en Europe. Ces oiseaux constituent de grandes colonies de nidification sur des côtes rocheuses escarpées. L’essentiel de leur nourriture consiste en semences et en graines. Ils recherchent leur nourriture en nuées. Les pigeons bisets sont très casaniers et vivent au sein de couples fidèles. Les couples pondent deux fois par an. 

Les pigeons domestiques ont été élevés par les hommes à partir des pigeons bisets depuis des milliers d’années. Les oiseaux peuvent pondre toute l’année consécutivement à leur élevage. Ils ont été utilisés pour le transport de messages et le vol sportif de pigeons du fait de leur excellent sens de l’orientation et de leur vitesse de vol élevée. Les hommes emmenaient leurs pigeons domestiques avec eux en voyage. Ils se sont ainsi trouvés partout chez eux. L’essentiel des populations de pigeons urbains provient ainsi de pigeons domestiques qui se sont enfuis et sont retournés à l’état sauvage. 

L’apparition des grandes villes partout dans le monde a procuré aux oiseaux suffisamment de lieux de nidification sous la forme de ruines, de maisons devant être assainies, de gares et de ponts. Ils ont pu proliférer de façon exponentielle à partir du milieu du 20ème siècle. 

La biologie du pigeon urbain. 

La longueur du corps de ce pigeon est d’environ 31 à 34 cm, ce qui en fait une espèce de pigeon parmi les plus grandes. Son plumage peut varier énormément. Son type ressemble beaucoup au pigeon biset. 

Les pigeons trouvent des possibilités de nidification en ville non seulement dans des ruines, mais aussi sous les ponts, dans des niches sur des façades de maison, dans des greniers et des églises. Les couples de pigeons construisent leur nid en commun. Il consiste, outre de résidus de déchets, la plupart du temps de branches, de plumes et de racines. 

La femelle, qui atteint sa maturité sexuelle dès l’âge de 6 mois, pond généralement deux œufs. Les pigeons sont fertiles toute l’année et peuvent élever jusqu’à 10 petits par an. La période de nidification principale se situe cependant généralement dans la seconde partie de l’année. La période de nidification des oiseaux est d’environ 18 jours. Les pigeonneaux sortent ensuite de leurs œufs, restent dans les nids jusqu’à 36 jours et sont nourris par leurs parents. Les couples de pigeons restent toute leur vie ensemble et vivent en monogamie. 

Dans des conditions optimales, les pigeons peuvent vivre jusqu’à 10 ans. Du fait de leur population massive dans les zones urbaines, leur espérance de vie moyenne est cependant de 2 à 3 ans dans les centres-villes, et le taux de mortalité des pigeonneaux s’élève à 90% dans leur première année de vie. 

Les pigeons sont opportunistes et complètent leur nourriture principale (graines et semences de plantes) également d’insectes, de vers et d’escargots. La surabondance de restes de nourriture provenant des déchets humains sont aussi au menu des pigeons. Ils mangent aussi du pain, des petits pains, des pommes de terre cuites et même des saucisses. Leur alimentation par des amis des animaux contribue au maintien de grandes nuées et empêche la sélection naturelle. 

Le comportement du pigeon urbain. 

Comme leur ancêtre, les pigeons vivent en nuées dans des territoires qu’ils considèrent comme leurs. Une migration depuis d’autres nuées est possible. Les lieux de couvaison et de nidification ne sont généralement pas identiques aux lieux d’alimentation. Les nuées qui nidifient et celles qui se nourrissent peuvent ne pas correspondre. Un ordre de préséance existe, dans lequel les animaux dominants occupent les meilleures places, tant aux lieux de nidification qu’aux lieux d’alimentation. 

Potentiel de danger du pigeon urbain. 

Les pigeons domestiques retournés à l’état sauvage revêtent une importance au plan médical en tant que vecteurs possibles de maladies telles que la salmonellose, l’ornithose, la toxoplasmose, l’aspergillose etc. Outre le danger de germes de maladies, ils peuvent aussi apporter des parasites (tics de pigeons, poux rouges des oiseaux) et des parasites de matériaux (dermestes du lard, mites, mouches) dans les bâtiments ou en héberger dans leurs nids. 

Mais les pigeons domestiques retournés à l’état sauvage peuvent aussi provoquer des dommages sur les bâtiments. Un pigeon produit chaque année env. 12 kg de fiente humide, qui s’accumule généralement aux lieux de repos. En ces endroits, les façades des maisons et les trottoirs sont souillés, les gouttières des toits bouchées et la fiente attaque la substance des bâtiments du fait de son agressivité, découlant des acides et des champignons qu’elle contient. 

  

Nos spécialistes de la protection des oiseaux se feront un plaisir de vous conseiller. Veuillez nous contacter

 

Les cookies nous permettent de vous offrir une visite des plus agréables, d’exécuter les fonctions élémentaires et d’analyser les données du site et le comportement du visiteur. Pour plus d’informations sur notre politique concernant la vie privée et sur les cookies, sur la façon de désactiver/supprimer les cookies, jetez un coup d’œil sur ce lien. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.